Le vagin, c’est une porte ouverte sur la rue.

Un gynécologue lors de son cours en IFSI, après avoir indiqué qu’il ne donnait son cours qu’une année sur deux tellement cela le gonflait de le faire devant des étudiant-e-s.