La gouine tu veux dire !

Ma tutrice de stage infirmier, alors que pendant les transmissions du soir j’expliquais que la patiente admise le jour même bénéficiait d’un lit accompagnant pour son amie. S’en est suivi de longues minutes de « qui fait l’homme, qui fait la femme » ainsi que des clichés sur les lesbiennes possessives et bagarreuses, qui recherchent en la femme la réparation de déceptions lié au père et que c’est parce-qu’elles sont moches…
Je suis moi même lesbienne et je dois serrer les dents car mon stage dépend de l’homophobe qui rigole.

Front de libération des poils #FdLdP

En consultation. Je suis patiente.

« Vous habitez à la campagne? s’esclaffe mon médecin,
– Non… pourquoi ?
Il me tapote la jambe.
Je n’ai pas pris le temps de me raser et j’ai des poils (blonds) sur les jambes.
Je surenchéris alors :
– Ne vous inquiétez pas, la tonte de printemps va bientôt arriver ».


Une femme n’a pas le droit d’avoir des poils sur les jambes ?