Bien-être

Transaminases élevées : quels sont les symptômes ?

Par blouse1 , le octobre 24, 2023 - 7 minutes de lecture
Transaminases élevées : quels sont les symptômes ?

Les transaminases sont des enzymes présentes dans divers organes de notre corps, dont le foie, le cœur et les muscles. Elles jouent un rôle important dans le métabolisme des acides aminés, essentiels à la construction et au renouvellement des protéines. Lorsque leur taux dans le sang augmente, cela peut être le signe d’un dysfonctionnement hépatique ou d’une maladie. Nous allons donc voir quels sont les symptômes associés à des transaminases élevées et les possibles complications.

Comprendre les transaminases et leur fonction

Les transaminases sont des enzymes présentes dans divers tissus et organes de notre organisme. Le foie est l’organe dans lequel on trouve la plus grande concentration de ces enzymes. Elles sont impliquées dans de nombreuses réactions biochimiques essentielles à notre survie, notamment le métabolisme des acides aminés.

Il existe deux types principaux de transaminases : les aspartate aminotransférases (ASAT) et les alanine aminotransférases (ALAT), qui sont aussi appelées SGPT. Les ASAT sont présentes dans plusieurs organes, notamment le foie, le cœur, les muscles et les reins. Les ALAT, quant à elles, sont plus spécifiques au foie.

Dans un état de santé normal, les taux de transaminases dans le sang sont faibles. Cependant, lorsque les cellules hépatiques sont endommagées ou détruites par une maladie ou un médicament, ces enzymes sont libérées dans la circulation sanguine, provoquant logiquement une élévation de leur taux.

Les causes possibles d’une élévation des transaminases

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’une augmentation du taux de transaminases dans le sang. Parmi les causes les plus fréquentes, on retrouve :

Les maladies hépatiques

Les maladies du foie, telles que l’hépatite virale, la stéatose hépatique (accumulation de graisse dans le foie) ou la cirrhose, peuvent provoquer des lésions hépatiques et une augmentation des taux de transaminases. L’hépatite B et C, en particulier, sont responsables de nombreuses infections chroniques du foie et peuvent entraîner des complications graves, comme la cirrhose ou le cancer du foie.

Les médicaments

Certains médicaments, notamment les médicaments contre le cholestérol (statines), les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et certains antibiotiques, peuvent provoquer une élévation des transaminases en raison de leur toxicité pour le foie.

L’abus d’alcool

La consommation excessive d’alcool est l’une des principales causes de l’augmentation des transaminases. L’alcool peut endommager les cellules hépatiques et entraîner une inflammation du foie, une stéatose hépatique, une hépatite alcoolique, voire une cirrhose.

Les maladies auto-immunes

Dans certaines maladies auto-immunes, le système immunitaire attaque par erreur les cellules hépatiques, provoquant une inflammation et une augmentation des taux de transaminases. La cholangite biliaire primitive et l’hépatite auto-immune sont deux exemples de maladies auto-immunes qui affectent le foie.

Les maladies musculaires

Certaines maladies musculaires, comme la myopathie ou la myosite, peuvent également provoquer une élévation des transaminases, notamment des ASAT, en raison de la destruction des cellules musculaires.

Les symptômes

Un taux élevé de transaminases peut provoquer les symptômes évocateurs d’une maladie du foie, tels que :

  • Une fatigue persistante ou inhabituelle
  • Une perte d’appétit
  • Des nausées ou des vomissements
  • Une douleur ou un inconfort dans la partie supérieure droite de l’abdomen
  • Un jaunissement de la peau et des yeux (ictère)
  • Des démangeaisons
  • Un gonflement des jambes ou de l’abdomen
  • Des troubles de la coagulation sanguine

Diagnostic et suivi médical en cas de transaminases élevées

Si une prise de sang révèle un taux de transaminases élevé, votre médecin pourra vous orienter vers un spécialiste en hépatologie ou en gastro-entérologie pour déterminer la cause de cette élévation et mettre en place le traitement approprié. Un suivi médical régulier est important pour surveiller l’évolution de votre état de santé et évaluer l’efficacité du traitement.

Le dosage des transaminases est généralement effectué dans le cadre d’un bilan hépatique, qui inclut également d’autres paramètres, tels que les gamma-glutamyltransférases (GGT), les phosphatases alcalines, la bilirubine et les protéines sériques. Ces analyses permettent d’avoir une vision plus globale du fonctionnement du foie et de détecter d’éventuelles anomalies.

Prévention et conseils pour maintenir un foie en bonne santé

Pour prévenir les problèmes hépatiques et maintenir un taux de transaminases normal, il est essentiel d’adopter de bonnes habitudes de vie. Voici quelques conseils à suivre :

  • Limitez votre consommation d’alcool et évitez les boissons alcoolisées en cas de maladie hépatique.
  • Adoptez une alimentation équilibrée, riche en fruits, légumes, protéines maigres et grains entiers, et pauvre en graisses saturées et en sucres ajoutés.
  • Pratiquez une activité physique régulière pour améliorer votre forme physique et prévenir l’obésité, facteur de risque de maladies hépatiques.
  • Évitez l’exposition aux toxines environnementales, telles que les pesticides et les produits chimiques, qui peuvent endommager le foie.
  • Consultez régulièrement votre médecin et informez-le de tous les médicaments, compléments alimentaires et plantes médicinales que vous prenez.

En résumé, une élévation des transaminases peut être le signe d’un problème hépatique ou d’une maladie affectant d’autres organes. Adopter de bonnes habitudes de vie et surveiller régulièrement sa santé sont les clés pour maintenir un foie en bonne santé et éviter les problèmes liés aux transaminases élevées.

Facteurs de risque et complications potentielles liées aux transaminases élevées

Il est important de connaître les facteurs de risque pouvant contribuer à une élévation du taux de transaminases et les complications potentielles qui peuvent en découler. Parmi ces facteurs, on retrouve:

  • L’obésité, qui peut mener à la stéatose hépatique non alcoolique, une accumulation de graisse dans le foie qui peut entraîner une inflammation et une fibrose.
  • Le diabète de type 2, qui peut provoquer une résistance à l’insuline et augmenter le risque de maladie du foie.
  • L’hépatite virale, notamment les hépatites B et C, qui sont des infections chroniques du foie pouvant entraîner des complications graves telles que la cirrhose et le cancer du foie.
  • L’âge avancé, qui augmente le risque de maladies hépatiques et d’autres problèmes de santé.

Les complications potentielles liées à une élévation chronique des transaminases comprennent :

  • La cirrhose, qui est un durcissement et une cicatrisation du foie pouvant entraîner une insuffisance hépatique et d’autres complications, comme l’hépatite fulminante ou le cancer du foie.
  • L’insuffisance hépatique, qui se produit lorsque le foie perd progressivement sa capacité à fonctionner correctement. Cela peut entraîner une jaunisse, des troubles de la coagulation, une accumulation de liquide dans l’abdomen (ascite) et une encéphalopathie hépatique (troubles du fonctionnement cérébral).
  • Le syndrome hépatorénal, une insuffisance rénale aiguë qui peut se développer chez les personnes atteintes de cirrhose avancée.

NDLR : Comment faire baisser les gamma gt en 5-jours avec des remèdes de grand-mère ?

blouse1

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.