Post Partum

Tout savoir sur la durée de la montée de lait maternel et l’allaitement

Par blouse1 , le janvier 19, 2023 - 4 minutes de lecture

Après l’accouchement, le corps de la femme va changer et retrouver peu à peu sa forme d’avant. Cependant, le processus hormonal n’est pas tout à fait fini et le corps de la nouvelle maman va alors connaître la montée de lait.  Nous allons expliquer dans la suite de cet article comment la montée de lait apparaît et les différentes étapes qui la caractérise.

Après l’accouchement, il est important de nourrir son bébé au sein dès les premières heures de naissance, mais le liquide qui sera donné au bébé par le sein n’est pas le lait maternel comme on l’appelle mais de ce qu’on appelle le colostrum. Néanmoins, la mise au sein du bébé va activer les cellules productrices de lait maternel.

Le déclenchement de la production de lait maternel

Durant les 2 premiers jours d’allaitement, la progestérone, l’hormone de grossesse va diminuer dans le corps de la mère et va laisser place à 3 autres hormones qui permettent la production de lait. Ces 3 hormones sont : 

  •  La prolactine
  •  L’insuline
  •  L’hydrocortisone

Ces hormones sont responsables simultanément de la production de lait maternel. 

La montée de lait au troisième jour

Au troisième jour la montée de lait maternel se fait et le sein devient plus dur. Il arrive que dans cette phase le sein face mal et que l’allaitement ne soit pas agréable. La montée de lait dure donc en moyenne 3 jours (de 48h à 72h) le temps de la production et de la montée du lait maternel.

Une transformation physique 

La montée de lait est généralement une période douloureuse pour la femme. La mise en production du lait maternel et sa montée entraine des changements physiques. Le sein gonfle, devient tendu, chaud et provoque des douleurs. C’est l’engagement mammaire. Il peut donc être douloureux de bouger les bras et d’allaiter son bébé. Surtout que celui-ci au début va vouloir du lait maternel et risque donc de sucer énormément le sein et faire mal.

Que vous souhaitiez donner votre lait maternel ou nourrir votre bébé directement aux biberons, la montée de lait et ces changements prendront quand même lieu.

Il n’y a rien donc rien d’anormal d’avoir mal quand son allaite son bébé cependant si vous souffrez de fièvre et que votre sein devient rouge, il se peut que vous souffriez d’une mastite. Consultez donc votre médecin

À quelle fréquence je dois donner le lait à mon bébé ? 

Pendant les premières semaines, il est important de constituer une réserve de lait maternel en allaitant le bébé fréquemment, car cela permet au corps de produire plus de lait. Il est normal que les bébés tètent souvent même toutes les 45 minutes, il ne faut pas s’inquiéter si cela se produit. Il est important de nourrir le bébé à la demande plutôt qu’en suivant un horaire fixe. Il est important de se rappeler que les bébés tètent aussi pour se sentir en sécurité et allaitement aide à créer des liens entre la mère et le bébé.

Il est important de protéger votre réserve de lait maternel lors du premier mois après l’accouchement. Pour ce faire, il est recommandé de laisser votre bébé téter aussi souvent et aussi longtemps qu’il le souhaite pour maintenir la production de lait. Il est également important de ne pas essayer d’augmenter les intervalles entre les tétées, car cela peut entraîner une réduction de la production de lait. Si vous ne pouvez pas allaiter directement votre bébé pendant les deux premières semaines, vous pouvez tirer votre lait pour maintenir votre réserve de lait maternel. Il est également important de ne pas donner de biberons supplémentaires à votre bébé, car cela peut réduire la production de lait maternel et entraîner un cycle d’alimentation complémentaire qui peut finalement entraîner une réduction de la quantité de lait maternel produit. 

blouse1

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.