Non mais si tu es enceinte, c’est pas une bonne nouvelle.

Au restaurant avec deux de mes collègues et mon chef pour développer la rééducation du plancher pelvien dans notre cabinet, je voulais alors en profiter pour annoncer que j’allais me marier 8 mois plus tard. Mon chef ne m’a pas laissé le temps de finir « je profite de ce dîner pour vous annoncer une bonne nouvelle… » avant de m’interrompre.

Oulala ! J’ai sentis ton petit pubis !

Un infirmier de bloc alors que je me suis rapidement glissée entre son dos et un mur pour aider à faire le transfert d’un patient de la table d’opération à son lit.
Il a crié ça hyper fort, devant les deux autres infirmières et mon interne.

La gouine tu veux dire !

Ma tutrice de stage infirmier, alors que pendant les transmissions du soir j’expliquais que la patiente admise le jour même bénéficiait d’un lit accompagnant pour son amie. S’en est suivi de longues minutes de « qui fait l’homme, qui fait la femme » ainsi que des clichés sur les lesbiennes possessives et bagarreuses, qui recherchent en la femme la réparation de déceptions lié au père et que c’est parce-qu’elles sont moches…
Je suis moi même lesbienne et je dois serrer les dents car mon stage dépend de l’homophobe qui rigole.